79 vues

L'intervention télévisée dimanche soir de Nicolas Sarkozy va revêtir à la fois un enjeu économique, avec à la clef une série de "mesures fortes" dont l'annonce attendue d'une hausse de 1,6 point de TVA, mais aussi politique, à moins de trois mois d'un scrutin où il est donné largement battu.

Publicité

Contenus sponsorisés