68 vues

Les dirigeants russes n'avaient pas réagi dimanche aux manifestations sans précédent la veille de l'opposition contestant la victoire du parti de Vladimir Poutine aux législatives du 4 décembre, alors que des experts y voient un véritable défi pour le régime.

Publicité

Contenus sponsorisés