75 vues

Le baron de la presse était en route samedi pour Londres, afin de tenter de limiter les dégâts provoqués par le scandale des au sein d'un de ses titres phares dans le pays, le News of the World, qui a été sacrifié et sortira sa dernière édition dimanche.

Publicité

Contenus sponsorisés