79 vues

L'odeur nauséabonde provenant de l'usine chimique de Rouen, ressentie jusqu'à Paris dans la nuit de lundi à mardi, a suscité l'inquiétude des populations, amenant les autorités à "stopper" toute activité malgré le caractère "non toxique" de la fuite.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés