Publicité

Contenus sponsorisés

1 378 vues

La ville syrienne d'Alep goûtait au calme jeudi après l'entrée en vigueur d'une trêve négociée par Washington et Moscou et acceptée par régime et rebelles pour mettre fin temporairement aux combats qui ont fait plus de 280 morts.

Publicité