10 vues

Nicolas Sarkozy a dit jeudi au président russe Vladimir Poutine qu'il était "persuadé que le monde a besoin de la Russie" et plaidé pour un rapprochement entre les deux pays, lors d'une visite à Moscou qui n'a pas fait pas l'unanimité à droite et est sévèrement critiquée à gauche.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés