30 vues

David Cameron a défendu mordicus lundi devant le Parlement britannique le compromis arraché à Bruxelles pour éviter une sortie de l'UE, prévenant, au moment où la livre sterling chutait lourdement, qu'un Brexit menacerait la sécurité "économique et nationale" du pays.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés