22 vues

Mubashir Subhan était avec ses amis dans la salle polyvalente de son école lorsque des talibans armés ont débarqué. La première balle a frôlé son crâne, la deuxième a traversé son épaule, et la troisième a touché sa main droite, le privant de l'usage de deux doigts.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés