19 vues

François Fauquenoy est "très impressionné" mais "pas inquiet du tout". Comme ce jeune Champenois qui visite la centrale de Nogent-sur-Seine, les Français se sont habitués au nucléaire. Mais le consensus en vigueur depuis des décennies semble s'émousser.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés