6 vues

Le président François Hollande a affirmé mardi au côté de son homologue américain Barack Obama que les Etats-Unis et la France avaient décidé d'intensifier leurs frappes contre le groupe Etat islamique en Syrie et en Irak, mais a exclu une intervention au sol.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés