53 vues

En visant cette fois des lieux ordinaires, les attentats de Paris ont ancré pour longtemps une peur profonde dans la société française, tournant parfois à la psychose, comme l'a illustré un mouvement de panique dimanche dans le centre de la capitale.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés