37 vues

Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae s'est dit "ravi" d'être à Kigali pour clore sa tournée africaine avec un concert au Rwanda très attendu et hautement symbolique, le père de l'auteur de "Papaoutai" ayant été assassiné pendant le génocide de 1994.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés