375 vues

L'explosion de la bombe atomique Little Boy à Hiroshima le 6 août 1945 a fait un total estimé de 140.000 victimes, dont 70.000 tuées sur le coup, en raison essentiellement de la chaleur intense déclenchée par l'explosion, de l'onde de choc et des radiations.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés