39 vues

Un an plus tard, Pouilly-en-Auxois, en Côte-d'Or, a retrouvé un "climat apaisé": les migrants de Calais accueillis dans une ancienne caserne de gendarmerie font désormais partie du paysage et aspirent à mener une "vie tranquille" en France.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés