12 vues

Accusée de "dopage organisé", la Russie sportive tente l'apaisement, soutenue par le président Poutine, à la veille de la réunion de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui doit se prononcer vendredi sur une éventuelle suspension de la Russie de toute compétition d'athlétisme.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés