10 vues

Le gouvernement appellera à voter contre tout amendement qui réécrirait sa formulation de l'article 2 de la révision constitutionnelle portant sur la déchéance de nationalité pour les crimes et délits terroristes, a affirmé mardi Manuel Valls lors des débats à l'Assemblée nationale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés