181 vues

Les deux hommes placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'agression de deux pompiers et d'un policier dans un quartier populaire d'Ajaccio le soir de Noël devaient être présentés à la justice mardi, alors qu'un nouveau rassemblement de soutien aux pompiers s'est déroulé mardi après plusieurs manifestations racistes au cours du week-end.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés