15 vues

Deux personnes suspectées d'être impliquées dans des violences le soir de Noël dans un quartier populaire d'Ajaccio étaient entendues par un juge mardi, tandis que les pompiers ont appelé à préserver le calme revenu lundi, après un week-end de débordements racistes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés