26 vues

L’État a annoncé vendredi une nouvelle étape dans le démantèlement souhaité de la "Jungle" de Calais, plus grand bidonville de France, où vivent quelque 4.000 migrants, sur fond de montée des tensions dans ce secteur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés