1 560 vues

A peine installé, le gouvernement intérimaire brésilien a été fortement ébranlé lundi par la mise en cause d'un ministre accusé d'avoir oeuvré à la destitution de la présidente Dilma Rousseff dans l'objectif de stopper l'enquête sur le scandale de corruption Petrobras.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés