9 vues

Le procès des "écoutes" dans la tentaculaire affaire Bettencourt s'est conclu mardi par une relaxe générale des prévenus, l'ex-majordome de Liliane Bettencourt et cinq journalistes, poursuivis "pour atteintes à l'intimité de la vie privée" de l'héritière de L'Oréal.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés