17 vues

Le chômage a connu une nette baisse en janvier, potentiellement la plus forte depuis la crise de 2008, mais cette publication est entachée d'événements statistiques "inhabituels" et "inexpliqués", qui la rendent difficilement interprétable.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés