11 vues

La prise d'otages meurtrière de l'hôtel Radisson Blu de Bamako, revendiquée par le groupe jihadiste de Mokhtar Belmokhtar, fidèle à Al Qaïda, s'est terminée vendredi après neuf heures d'enfer et plus de 27 morts, à la suite de l'intervention conjointe des forces maliennes et étrangères, notamment françaises.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés