14 vues

Après le choc, la riposte: contre "le terrorisme de guerre" qui a ensanglanté Paris vendredi soir, François Hollande promet de "détruire" l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) tandis que l'enquête s'accélère et la traque d'un suspect-clé s'intensifie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés