Publicité

Contenus sponsorisés

17 vues

L'expression tourne en boucle, le souvenir des attentats à Paris reste dans toutes les têtes: 2015 fut une "année de merde", affirment passants et fêtards, qui se sont toutefois pressés par milliers sur les Champs-Elysées pour "s'amuser comme d'habitude".

Publicité