36 vues

Ahmed n'en revient pas d'être vivant. Pas une égratignure malgré l'attentat des talibans contre un restaurant français de Kaboul, à 15 mètres de son échoppe. L'attaque a tué son cousin, mais à sa peine se mêle la colère: "ça devait arriver, ce restaurant était une cible".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés