75 vues

A la veille de la rentrée des enseignants, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a dressé jeudi un bilan des réformes depuis 2007 en "assumant" les postes supprimés, sans convaincre Martine Aubry qui voit une "rentrée épouvantable".

Publicité

Contenus sponsorisés