24 vues

Les Européens, qui avaient réussi quelques heures plus tôt à trouver des accords sur la Grèce et les banques, n'ont pas profité de cet élan dans la nuit de jeudi à vendredi et ont revu leurs ambitions à la baisse sur l'approfondissement de leur union économique et monétaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés