3 vues

Le gouvernement du Québec a invité jeudi les associations étudiantes à une "rencontre" pour tenter de régler le conflit en cours depuis plus de 100 jours sur les droits de scolarité, après l'arrestation de quelque 700 manifestants au cours de la nuit de mercredi à jeudi.

Publicité

Contenus sponsorisés