0 vues

Les marchés ont accéléré à la hausse malgré l’absence d’initiative de la BCE qui douché les espoirs d’un 3ème LTRO et laisser ses taux directeurs inchangés. Berlin rejette toujours aussi fermement les demandes de Madrid pour que le FESF prête directement de l'argent aux banques, tandis que l’Espagne s’obstine à ne pas demander d’aide financière à l’Europe qui se traduirait par une perte de souveraineté.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.