1 vues

Le gouvernement, qui entretient le flou sur les moyens d'actions contre le plan de suppression de postes chez PSA, reçoit mardi les syndicats du groupe, avant de rencontrer le patron, Philippe Varin, mercredi, qui répète qu'il n'a d'autre choix de que fermer le site d'Aulnay.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés