7 vues

Le très attendu procès des prothèses mammaires frauduleuses doit s'ouvrir mercredi pour un mois à Marseille, premier jour de face-à-face entre des plaignantes nombreuses et Jean-Claude Mas, le fondateur de la société varoise au coeur d'un aux répercussions mondiales.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés