1 vues

Face à la crise, les se montrent prudentes et revoient leurs priorités, en faisant passer la couverture santé et le financement de l'éducation des enfants devant les dépenses d'habillement ou de restauration.

Publicité

Contenus sponsorisés