69 vues

En appelant pour la première fois à un Etat de Palestine sur la base des lignes de 1967, le président américain Barack Obama a fâché Israël, au moment où il reçoit Benjamin Netanyahu, sans satisfaire les Palestiniens qui veulent des "actes concrets".

Publicité

Contenus sponsorisés