0 vues

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a écarté mardi une reprise rapide des négociations de paix, au terme d'une visite de trois jours en Israël et dans les Territoires palestiniens, insistant sur la nécessité d'un travail de fond pour qu'elles aient une chance d'aboutir.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés