3 vues

Les marchés ont subi des prises de bénéfices, pénalisés par les craintes d’un ralentissement économique mondial provoqué par une révision à la baisse de la croissance chinoise, par des PMI européens mauvais qui témoignent d’une contraction dans le secteur des services ce qui renforce le risque d’une récession en zone euro sur 2012 et par des indicateurs américains contrastés.

Publicité

Contenus sponsorisés