72 vues

Martine Aubry a durci le ton jeudi contre son rival François Hollande en lui donnant à distance une série de coups de griffe pendant que le "3e homme", Arnaud Montebourg, entretenait le doute sur son soutien, à trois jours de la finale de la primaire socialiste.

Publicité

Contenus sponsorisés