1 vues

Des appels au calme et à la transparence ont été lancés à la veille du second tour de la présidentielle de dimanche au Sénégal entre le chef de l'Etat sortant Abdoulaye Wade et son ex-Premier ministre Macky Sall, favori après avoir reçu le soutien de l'ensemble de l'opposition.

Publicité

Contenus sponsorisés