0 vues

Le débat prenait de l'ampleur mercredi autour de la pilule de 3e génération, utilisée à l'excès en France selon l'agence du médicament ANSM, qui a entamé des consultations avec ses prescripteurs afin de tenter de limiter l'utilisation de ce contraceptif visé par une plainte.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.