20 vues

La réponse est oui : il est physiquement possible de pleurer dans l'espace. Cependant, comme le montre l'astronaute canadien Chris Hadfield, il vaut mieux éviter. En état d'apesanteur, les larmes ne coulent pas. Elles restent donc dans vos yeux indéfiniment, ce qui peut s'avérer assez désagréable.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés