Au Mali, pour la présidentielle du 29 juillet prochain, le chef de file de l'opposition, Soumaïla Cissé, a tenu meeting, le 12 mai, dans un stade de Bamako où il affirme avoir rassemblé 80 000 personnes. L'opposition est divisée, mais il croit bénéficier d'une dynamique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés