18 vues

La semaine dernière, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a déposé sa démission. Il souhaite une meilleure organisation et « que du bonheur » à son successeur. L’ancien ministre espère un véritable « sursaut » sur l’enjeu écologique.

Cette semaine, c’est Laura Flessel, ministre des Sports et championne d’escrime, qui quitte le Ministère pour des raisons personnelles. Appréciée auprès des français avec 41% d’avis positifs sur ces actions selon le sondage de Odoxa-Denstu Consulting, c’est un coup dur pour le gouvernement. L’ex-ministre explique dans son communiqué que sa démission n’a aucun lien avec les raisons budgétaires pour les Jeux Olympiques de 2024.

« La France rayonne grâce au sport. J’ai essayé de faire en sorte qu’elle soit également fraternelle. Le sport doit être un vecteur de lutte contre les discriminations et de rassemblement […]. C’est pour retrouver des engagements passés, justement tournés vers l’humain, la solidarité et la coopération internationale, que je prends aujourd’hui la décision de poursuivre mon action par d’autres voies. »

En ce qui concerne les entrées, après le refus de Daniel Cohn-bendit, Pascal Canfin, président de WWF France a confirmé qu’il n’ira pas au gouvernement. C’est donc François de Rugy, président de l’Assemblée Nationale, qui remplacera Nicolas Hulot.

Du côté des Sports, c’est l’ancienne championne de natation, Roxanna Maracineanu qui est nommée ministre des Sports.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés