Au moment d'écrire sa chronique du jour, Guy Carlier a été confronté aux deux personnages qui vivent dans son esprit, le méchant Carl et le gentil Guitou. Et a décidé de faire cohabiter les deux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés