"Réunion parents-profs de rentrée au collège: 27 mères. 6 pères." C'est le constat dressé par Marlène Schiappa. Un tweet qui a rapidement fait polémique car certains lui opposent qu'il y a des endroits où il y a plus de pères que de mères, mais la secrétaire d'Etat n'en démord pas. "11 ans que je fais des réunions de parents. 11 ans que je compte. 11 ans que chaque année peu importe l'âge, de la crèche au collège, les hommes sont ultra-minoritaires, comme dans la tenue des stands de kermesse ou l'accompagnement des sorties scolaires", affirme-t-elle sur Twitter. Des propos qui ont agacé plusieurs personnalités et pas seulement les hommes puisque c'est Estelle Denis qui s'en est pris directement à la femme politique. "Avez-vous compté aussi le nombre de mamans sur les bords des terrains de foot le samedi matin sous la pluie pour accompagner leurs enfants ? Chacun fait ce qu'il peut (veut) ! Je vais de ce pas féliciter mon compagnon d'avoir assisté à la réunion parents profs ce soir pendant que je travaillais. Je ne savais pas que c'était un tel exploit", a posté la journaliste sur son compte Twitter. "Je me félicite moi-même...et les 4 papas solidaires à la réunion de CM1, face à 15 mamans en effet !", a tweeté l'acolyte d'Estelle Denis le journaliste Jean-Philippe Doux. Un autre père célèbre en la personne de Denis Brogniart a également ironisé sur le message de Marlène Schiappa. "Ouf! J'étais à la réunion parents-profs de ma plus jeune fille lundi et j'y serai encore demain pour l'une de mes jumelles. Je ne vais pas me faire gronder par la maîtresse Marlène Schiappa", a posté sur Twitter l'animateur de Koh-Lanta. "Ça mérite au moins une légion d'honneur", lui a répondu avec humour Estelle Denis.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés