Son départ des Spurs avait pu provoquer l'incompréhension, chez les fans de San Antonio. Mais en changeant de club de NBA, cet été, et en rejoignant l'équipe de Charlotte, Tony Parker a surtout répondu à des considérations sportives, et non financières, comme il l'a expliqué dimanche 9 septembre à BeIN Sports. "Les Spurs m'ont offert la même chose que les Hornets. C'était plus à cause du rôle à jouer, pas de l'argent. C'est important que les gens sachent ça. Beaucoup d'entre eux étaient fâchés après les Spurs parce qu'ils pensaient qu'on ne m'avait rien offert. Ils l'ont fait. Je ne voulais juste pas finir comme un assistant-coach. C'est ce qu'ils m'ont proposé", a expliqué l'ancien international français, avant de revenir sur l'argument qui a définitivement fait pencher la balance en faveur de Charlotte. "Michael Jordan, mon idole, m'a appelé et je me suis dit 'banco'. Finir ma carrière dans cette équipe, c'est quelque chose de spécial. C'est MJ qui m'a donné envie de jouer au basket", a encore ajouté Tony Parker, qui ne devrait toutefois pas être titulaire dans sa nouvelle équipe. Mais à 36 ans, l'ex-meneur des Bleus s'offre un nouveau challenge et la possibilité de rejoindre son idole de toujours.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés