Alors que le coût de la grève de la SNCF approche le milliard d'euros, les syndicalistes regrettent de ne pas avoir franchi ce cap symbolique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés