Pour une sortie de crise et la fin de la grève, le représentant des cheminots assure qu'il suffit d'abandonner l'idée de concurrence.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés