À 53 ans, Benoît Poelvoorde campe pour la première fois un rôle de policier dans "Au poste", de Quentin Dupieux qui sort au cinéma ce mercredi 4 juillet. Dans la vraie vie, c'est plutôt de l'autre côté de la barrière qu'il s'est retrouvé. "J'ai été arrêté plusieurs fois. D'abord pour tapage nocturne quand j'étais gamin : avec des copains, on avait essayé d'entrer dans une chambre d'hôtel mais on s'était fait gauler. On s'enfuyait mais, manque de bol, des flics passaient dans la rue et nous ont embarqués. On avait rien fait de mal, on était juste cons", raconte le comédien dans une interview accordée au JDD. Mais ce n'est pas tout. Il y a 10 ans, Benoît Poelvoorde se fait à nouveau repérer par les policiers. "Je me suis aussi fait arrêter en état d'ivresse à Namur. (...) Je dois avouer que j'ai eu de la chance de ne pas me faire choper plus souvent", reconnaît-il dans le JDD, avant de préciser que désormais il "évite de prendre le volant après une soirée arrosée". Selon lui, la célébrité ne permet pas d'échapper aux policiers. "Je crois que les gens sont assez contents de coincer une célébrité", estime Benoît Poelvoorde dans le JDD, avant de révéler que les agents "en général très gentils" avec lui, et ont parfois proposé de le ramener chez lui.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés