Adeline Blondieau a décidé de pardonner. Depuis la mort de Johnny Hallyday en décembre dernier, hormis quelques mots sur C8, l'ex-femme du chanteur était restée très discrète. La comédienne brise à nouveau le silence à l'occasion d'une vente aux enchères d'objets liée à la vie commune du couple organisée le samedi 20 octobre prochain à l'hôtel Drouot. "Quand Johnny est mort, j'ai été submergée par une tristesse bien plus grande que je ne m'y attendais. La mort change notre regard sur le passé. Elle nous pousse à pardonner, à tourner une page, à ne garder que le meilleur. Pour faire mon deuil, je me suis replongée dans l'histoire passionnelle, de presque 10 ans, que nous avions vécue. J'ai pris le temps de comprendre qui était l'homme que j'avais épousé", écrit Adeline Blondieau dans la préface du catalogue de la vente aux enchères que Closer s'est procurée. Aujourd'hui ce sont les bons souvenirs qu'elle souhaite se remémorer. "J'ai partagé certains souvenirs avec ceux qui l'ont connu. Cela m'a permis de comprendre ce que je voulais garder de notre histoire. Tout ce qui concerne Johnny, l'idole, tout ce qui faisait de nous des "personnages" et non des personnes. Je le mets aujourd'hui à disposition de son public. Je ne garde de l'homme que j'ai aimé, il y a plus de 20 ans, que l'intime", écrit Adeline Blondieau dans le catalogue de la vente aux enchères relayé par Closer.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés