C'est toujours sous le feu des projecteurs que Gisele Bündchen s'affiche au bras du père de ses deux enfants Tom Brady, avec le sourire rayonnant sur les tapis rouges, mais tout n'a pas toujours été rose pour le célèbre mannequin. Quand les lumières s'éteignent, elle vit des heures noires, malgré le succès. Une expérience traumatisante qu'elle a décidé de partager dans son livre "Lessons : My Path to a Meaningful Life" (comprendre "Leçons : Mon chemin vers une vie qui a plus de sens" en Français). Dans les années 2000, elle est en couple avec Leonardo DiCaprio et fait partie des anges Victoria's Secret : un succès en apparence qui contraste avec la détresse qu'elle vit dans le secret des coulisses. "Je me sentais complètement impuissante. Votre monde devient de plus en plus petit et vous ne pouvez plus respirer, ce qui est le pire sentiment que j'ai connu. (...) J'avais en réalité le sentiment que si je sautais du balcon, tout ceci prendrait fin et je n'aurais plus jamais à me soucier de ce sentiment de voir mon monde rapetisser", explique Gisele Bündchen dans une interview accordée au magazine People. Elle refuse alors de prendre du Xanax, craignant de rajouter à sa déjà compliquée vie une nouvelle addiction. "Je fumais, je buvais une bouteille de vin et trois frappuccinos chaque jour. J'ai tout arrêté en une journée", révèle à People celle qui a remplacé ces mauvaises habitudes par du yoga et de la méditation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés